Confinement : la Fashion Week de Londres aura lieu uniquement en ligne

La prochaine Fashion Week londonienne se déroulera entièrement sous forme numérique et fusionnera ses défilés de vêtements pour femmes et pour hommes, ont annoncé ses organisateurs.

L’événement du mois de juin sera marqué par une diffusion multimédia comprenant des interviews, des podcasts et des showrooms numériques qui seront également ouverts au public, à l’instar de la Fashion Week de Shanghai et de Moscou qui se sont également déroulées en ligne en raison des règles de distanciation qu’impose le coronavirus.

Défilés mixtes et diffusés en ligne

Caroline Rush, directrice générale du British Fashion Council, a déclaré lundi : « En créant une plateforme culturelle pour la Fashion Week, nous adaptons l’innovation numérique pour qu’elle réponde au mieux à nos besoins actuels et nous mettons en place quelque chose qui servira de vitrine mondiale pour l’avenir.

« L’autre facette de cette crise, nous l’espérons, concernera la durabilité, la créativité et la mise en avant de produits que vous appréciez, respectez et chérissez ».

L’annonce fait suite à la prédiction du British Fashion Council au Guardian selon laquelle l’industrie, qui dépend énormément des travailleurs indépendants, risquait de perdre la moitié de sa main-d’œuvre d’ici la fin de 2020.

Le calendrier de la mode, normalement très chargé, a été bouleversé par la pandémie.

Annulations en chaîne

En mars, il a été annoncé que la Fashion Week de Londres, Paris et Milan seraient annulées ou reportées. L’industrie a également annulé à des événements clés comme le gala du Metropolitan Museum de New York, les prix du Council of Fashion Designers of America et le prix LVMH des jeunes créateurs de mode.

La Fashion Week de Londres est maintenant prête à fusionner la mode féminine et la mode masculine, suivant une tendance récente de spectacles mixtes de marques à fort impact comme Burberry, Gucci et Jacquemus.

Actuellement à l’arrêt, l’industrie de la mode a été forcée d’entrer dans une période de réflexion avec des questions sur la consommation et le nombre de défilés organisés chaque saison.

Avec un avenir économique incertain, une semaine de la mode exclusivement numérique semble être la décision la plus viable économiquement pour le moment.